KHOMPTA.COM

Comment challenger son idée de création d’entreprise ?

Trouver votre expert-comptable idéal

Retour

La toute première étape de la création d’une entreprise est bien sûr de trouver « l’idée ». Il n’y pas de bonne ou de mauvaise idée de création d’entreprise au départ. Seule l’exécution opérationnelle et le développement commercial de cette dernière feront que finalement les autres pourront dire « c’était une bonne idée » (ou le contraire en cas d’échec). Bien entendu cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer de challenger son idée de création d’entreprise avant de vraiment se lancer.

Afin de vous aider à essayer de challenger votre idée de création d’entreprise, vous trouverez dans cet article quelques conseils que nous vous proposons chez Khompta.

Décrivez concrètement votre idée

L’idée reste la partie visible de l’iceberg. En effet, lorsque vous parlez de votre idée, vous parlez à 95% de ce que votre entreprise va faire comme activité finale. Par exemple :

« Je vais ouvrir un restaurant de fruits de mer à Courchevel« . Très bonne idée vous diront vos amis, « en plus il ne doit pas en avoir beaucoup à la montagne ! ». Mais ce que vous devez penser, réfléchir, écrire, c’est le « comment » vous allez réaliser votre idée. Comment allez-vous acheminer les fruits de mer en Haute Savoie ? Comment le service sera effectué ? Etc.

Cet exemple reste assez simpliste, mais ce que nous voulons vous montrer, c’est que détailler son idée est hyper important. En effet, cela va vous permettre de mettre en exergue une multitude de détails de réalisation auxquels vous n’aviez pas penser. Plus vous détaillerez votre idée, plus vous anticiperez les mauvaises surprises au moment du lancement !

idée de création d'entreprise

Etudiez le marché ciblé

Une « bonne » idée de création d’entreprise appliquée à un marché mal ciblé peut être perçu au final comme une « mauvaise » idée. Il est donc important, après avoir étudié son idée, son produit, d’analyser le marché sur lequel on va le vendre.

Par exemple, si vous avez l’idée de vendre des super planches à voile à Courchevel, cela va être théoriquement plus difficile que si vous choisissez de les vendre à Saint Jean de Luz.

L’étude de votre marché est une partie longue mais à ne surtout pas négliger. Analyser la population ciblée sous tous ses angles (niveau social, âge, profession, passions, météo, etc.). Connaitre au mieux possible son marché ciblé est la meilleure façon de pouvoir vendre un service ou un produit. Et ainsi être parfaitement en phase avec les attentes de ce dernier.

Ne sous estimez pas votre feeling et votre compatibilité avec le marché

En effet, si vous lancez votre entreprise, c’est que vous vous voyez évoluer longtemps dans ce marché et son environnement. Privilégiez donc un marché dans lequel vous vous sentez à l’aise, épanoui. Ce marché doit aussi être en phase avec vos valeurs. Si vous ne vous sentez pas bien dans un marché, vous ne tiendrez pas longtemps à 100% de vos capacités physiques et mentales.

Vous devez aussi être « compatible » avec ce marché. Par exemple ne montez pas une boite de nuit si vous aimez vous couchez tôt et restez chez vous le WE !

Parlez de votre idée

Ne pensez pas que parler de votre idée fera qu’on vous la « volera ». Au contraire parler de votre idée avec votre amis, vos collègues, vous permettra de mettre en valeur des points positifs de votre idée mais aussi des axes d’améliorations à développer. Vous pouvez même en parler à vos futurs clients et voir comment ces derniers réagissent.

Comme nous vous le disions en introduction, n’ayez pas peur qu’on vous « vole » votre idée. En effet, la réussite de votre idée dépendra de la manière dont vous l’exécuter, pas seulement de votre idée !

Analyser aussi bien les forces que les faiblesses de votre idée

Quand l’on pense avoir trouver « l’idée », on pense, et c’est naturel, à toutes les choses positives que cette dernières va entrainer sur le marché. Certes il est intéressant d’analyser ainsi les atouts de votre idée, ce qui vous permettra même de les améliorer. Mais il ne faut surtout pas négliger les points faibles de votre idée. Certaines faiblesses peuvent être inconsciemment minimiser, alors qu’en l’état, une de ces faiblesses pourraient vous mener droit dans un mur. Une faiblesse ne doit pas faire que vous allez abandonner, mais simplement des axes d’amélioration doivent être mis en place dès le lancement.

Rêvez (mais pas trop) et ne vous découragez pas

Le rêve est l’essence même qui vous a permis de « trouver » votre idée. Donc il est important de rêver, et ce tout au long de votre processus entrepreneurial. Mais veuillez tout de même à ne pas vous déconnecter de la réalité pour rester en phase avec votre marché. Quand vous allez parler de votre idée autour de vous, vous allez avoir autant de « c’est super » que de « je ne pense pas que ça peut marcher ». Alors nourrissez vous de tous les avis, prenez les comme des encouragements ou des défis. Ne vous appuyer pas sur vos acquis. Et surtout, ne vous découragez jamais !

Florian ARTIGLIERI, cofondateur Khompta.com

Le 10.06.2022

Trouver un Expert-Comptable avec Khompta

Tout droit réservé KHOMPTA.COM | Conception & développement : AFA-Multimédia